Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 112 sur 527

Dès que, par la volonté du Seigneur la création de nouveau rejoint l'état manifesté, tous les êtres jusqu'alors inactifs et comme endormis se retrouvent libres de reprendre leurs activités diverses, dans le fil de leurs conditions d'existence antérieure. C'est le principe de l'éveil après le sommeil et la reprise de leurs activités propres. Lorsqu'un homme dort la nuit, il oublie son identité, ses devoirs et tout de ses activités à l'état de veille. Mais dès qu'il reprend conscience, tout ce qu'il doit faire lui revient en mémoire, et il reprend ses activités. De même, les êtres vivants demeurent dans le corps de Dieu aussi longtemps que dure l'annihilation de la galaxie, mais dès que vient à nouveau le temps de la création, ils s'éveillent et reprennent leurs tâches inachevées.

Le Seigneur dit : « Avec le jour de Brahma naissent toutes les variétés d'êtres, et que vienne sa nuit, toutes sont annihilées. Sans fin, jour après jour, renaît le jour et chaque fois des myriades d'êtres sont ramenées à l'existence. Sans fin, nuit après nuit tombe la nuit, et avec elle les êtres dans l'anéantissement, sans qu'ils n'y puissent rien. Il existe cependant un autre monde, lui éternel, au-delà des deux états, manifesté et non manifesté, de la matière. Monde suprême qui jamais ne périt. Quand tout l'univers matériel est dissout, lui demeure intact ».


Logos 63

Aller au tableau des logos


Dieu exerce une fascination naturelle sur tous les êtres, comme l'enseigne les saintes écritures originelles, le véritable évangile, car Il est de tous les êtres éternels (âmes éternelles), le Suprême. Lui seul les maintient tous. De tous les êtres vivants Il est le plus beau, son élocution est élégante, parfaite, sa voix grave, douce, agréable à entendre, son corps diffuse une agréable odeur, et tous ceux qui sont auprès de Lui ressente un bonheur infini et une paix sublime.

Celui qui ravive sa relation éternelle avec Dieu, maintenant oubliée sous l'influence de la nature matérielle, son énergie illusoire, peut atteindre la prospérité comme la paix éternelles. Dès que l'âme incarnée et conditionnée par la matière ravive un tant soit peu sa relation avec Dieu, elle se libère de l'illusion où l'a plongée l'énergie matérielle et s'emplit du désir éperdu de vivre au contact du Seigneur. Or, cette union est possible, non seulement au contact de la Personne même du Seigneur, mais aussi de son Nom, de sa Renommée, de sa Forme et de ses Attributs.


Logos 64

Aller au tableau des logos


La colère des hommes qui désirent dominer la nature matérielle suscite, par l'interaction de la guerre, l'anéantissement du nombre des êtres indésirables.

Facebook

Visiteurs

1672772

Visiteurs en Ligne

1672772





Visiteurs par pays