La science spirituelle pure
Page 143 sur 692

sa naissance cet être déchu et défavorisé, a toutes les chances de s’engager sur la voie pécheresse ?

– Si l’âme, le principe vital qui anime le corps, est éternel, comme l’affirme justement le dogme chrétien, pourquoi se limiter alors à « une seule vie » ?

Les défauts et les lacunes d’une telle philosophie sont évidents. La damnation éternelle n’existe pas. Elle est le produit de l’imagination fertile de théologiens dépourvus de réelle connaissance spirituelle, qui ignorent tout de Dieu. Dieu, telle est sa bonté, donne, encore et encore, à l’infini, à tous et à chacun, la chance de revenir à Lui. Le réel but de l’existence consiste à développer la véritable connaissance spirituelle, et de nombreux êtres, en fait la majorité, auront besoin de multiples existences avant de L’atteindre. Ultimement, la perfection de cette connaissance consiste à échapper au cycle des morts et des renaissances répétés et à retourner dans le monde spirituel pour y servir Dieu dans le plein amour retrouvé de sa sublime personne.

Le simple fait de connaître la nature absolue de Krishna, Dieu, la Personne Suprême, libère des chaînes du cycle des morts et des renaissances répétées. Lorsqu'il quitte son corps matériel, l'être libéré retourne alors en sa demeure originelle, dans le Royaume de Dieu.

Abandonnons-nous à Krishna, Dieu, la Personne Suprême, et servons-le avec amour et dévotion et à la mort de notre corps, nous retrouverons notre corps spirituel grâce auquel nous entrerons dans le royaume de Krishna, tout de connaissance, de félicité et d’éternité. Tel est la véritable résurrection.

Krishna, Dieu, la Personne Suprême dit : « Ce n'est que par le service de dévotion, et seulement ainsi, que l'on peut Me connaître tel que Je suis. Et l'être qui, par une telle dévotion, devient pleinement conscient de Ma Personne, peut alors entrer dans Mon royaume absolu. »

Voilà ce qu’il advient à l’entité spirituelle, l’âme, à l’heure de la mort et après.

Sans Krishna, Dieu, la Personne Suprême, l’être vivant n’est rien et ne peut rien faire. Il ne peut ni voir, ni entendre, ni agir sans le principe actif, Dieu.

L’Éternel Suprême réside dans le cœur de tous les corps de matière, humains, animaux, végétaux, et maintient tous ces corps de matière inerte, actifs. Voilà pourquoi tous ces corps mobiles et immobiles sont des temples de Dieu. Personne ne doit détruire l’un de ces corps, car c’est atteindre l’âme spirituelle individuelle et l’Âme Suprême, Dieu. Le corps comporte cinq organes de perception, cinq organes d'action et le mental, mais il ne s'agit là en fait que de matière inerte. Parce qu'il n'est qu'une masse de matière, le cerveau n'a pas le pouvoir d'agir de lui-même; il ne peut

Facebook

VISITEURS

1574638

VISITEURS EN LIGNE

1574638





Visiteurs par pays