Ne tuez pas, et ne mangez pas la chair des animaux
Page 33 sur 64

pécheurs permet de connaître Dieu. Cessons immédiatement de commettre ces péchés et chantons le saint Nom de Dieu ; Haré Krishna, haré Krishna, Krishna Krishna, haré haré / haré Rama, haré Rama, Rama Rama, haré haré, afin de nous libérer du cycle des morts et des renaissances successives et ainsi de voir s’effacer tous nos péchés, et de vivre dans la sainteté.

Le meurtre des animaux dans les abattoirs, les bassins piscicoles et aquacoles est la cause majeure de tous les conflits.

En l’ère actuelle, celle de la discorde, des querelles, de l’hypocrisie et du péché, la tendance à se montrer miséricordieux a presque totalement disparu. C’est pourquoi les hommes et bien entendu les nations se livrent à d’incessantes batailles et à d’innombrables guerres.

Les êtres humains ne comprennent toujours pas qu’en abattant allègrement tant d’animaux, ils se condamnent à être tués au cours de futures guerres. Ceci est évident dans les pays occidentaux. En effet, les abattoirs y fonctionnent à plein rendement et tous les cinq ou dix ans, éclate une grande guerre où d’innombrables hommes sont massacrés plus cruellement encore que ne le sont les animaux. Parfois au cours de ces guerres, les prisonniers sont enfermés dans des camps de concentration où ils sont torturés et où ils se font cruellement massacrer. Telles sont les conséquences du meurtre systématique des animaux dans les abattoirs où à la chasse et à la pèche.

Ces fiers mécréants démoniaques ignorent les lois de la nature, les lois de Dieu, aussi massacrent-ils impitoyablement ces pauvres animaux. Le massacre des civils en temps de guerre correspond aux conséquences de leurs actes pécheurs. Telle est la loi de la nature.

Fermer les abattoirs, les bassins piscicoles et les bassins aquacoles doit être la priorité de tous.

Tous les êtres vivants, humains, animaux et végétaux inter agissent et remplissent un rôle utile aux autres.

Tout membre de chaque communauté, dans la société humaine, ainsi que dans le royaume animal, chaque vache, chien, chèvre, lion, éléphant, fourmi, etc., a un rôle à jouer. Chacun se doit d’œuvrer en accord avec les autres, pour le bénéfice de l’humanité tout entière, qui n’inclut pas seulement les êtres mobiles, les humains et les animaux, mais aussi les êtres immobiles, les végétaux, les montagnes, les collines, la terre. La communauté des commerçants et des agriculteurs, par la production de céréales, la protection des vaches, le transport des denrées lorsque c’est nécessaire,

Facebook

VISITEURS

1574510

VISITEURS EN LIGNE

1574510





Visiteurs par pays