Apprenons à connaître l’Eternel
Page 74 sur 188

dans chaque pièce, on avait placé des récipients d'or, remplis d'eau. Les chambres s'ornaient de pierres précieuses, et leur sol était pavé de mosaïques faites du gemme qu'on appelle marakata. La Murti (représentation) de Visnu, adorée par les descendants de Yadu, se montrait en bonne place dans chaque demeure. Chaque quartier abritait l'une des quatre divisions sociales, les guides spirituels, les administrateurs, les commerçants et les ouvriers. Ce qui montre que la séparation de la société en différentes classes sociales existait déjà à l'époque. Au centre de la ville s'élevait le palais du roi Ugrasena et ses dépendances, ville plus brillante encore dans la ville.

Quand les êtres célestes surent que Krishna faisait bâtir une ville de son choix, ils envoyèrent des planètes édéniques la fleur parijata, fameuse entre toutes, pour en orner les jardins. Ils offrirent aussi un palais pour les assemblées, nommé Sudharma; ce bâtiment se distinguait en ce que tous ceux qui s'y réunissaient étaient soustraits à la décrépitude et au vieillissement. Varuna offrit un cheval, entièrement blanc, sauf les oreilles, noires; ce cheval merveilleux courait à la vitesse du mental. Kuvera, le trésorier des êtres célestes, offrit l'art d'atteindre les huit perfections de l'opulence matérielle. Chaque être céleste fit un don particulier, selon ses capacités propres. On compte trente-trois millions d’êtres célestes, et chacun d'eux a reçu en partage un secteur déterminé des affaires universelles. Le Seigneur Suprême construisait une ville à son goût : tous saisirent l'occasion pour Lui présenter leur offrande : et ils rendirent ainsi la ville de Dvaraka unique en l'univers. Ce qui prouve qu'il existe d'innombrables êtres célestes, mais qu'aucun d'eux n'est indépendant de Krishna.

Krishna est le Maître Suprême, et tous les autres ses serviteurs. Ainsi, tous les serviteurs du Seigneur tirèrent profit de la présence personnelle de leur Maître, Krishna, dans l'univers, pour le servir. Leur exemple est à suivre par tous, et particulièrement par ceux qui se situent dans la Conscience de Dieu, car il leur faut servir le Seigneur à travers leurs occupations respectives.

Lorsqu'on eut terminé de construire la nouvelle ville selon les plans, Krishna y fit venir tous les habitants de Mathura, confiant à Sri Balarama le rôle de « père de la ville ». Puis, après un entretien avec Lui, le Seigneur, paré de guirlandes de fleurs de lotus, sortit de la ville pour rencontrer Kalayavana, lequel assiégeait alors Mathura. Krishna avait négligé même de prendre une arme.

Lorsque Krishna sortit de la ville Kalayavana, qui ne l'avait jamais vu, reçut le choc de son extraordinaire beauté, dans ses habits jaunes. Passant à travers les lignes de ses guerriers, Krishna semblait la lune dans le ciel, quand elle traverse les nuages. Kalayavana eut même le bonheur d'apercevoir le srivatsa, une marque particulière sur la poitrine de Sri Krsna, ainsi que le joyau kaustubha, qu'Il portait. Cependant, la Forme de Krishna que vit Kalayavana fut celle de Visnu, au Corps bien bâti, doté de quatre bras, et aux yeux comme des pétales de lotus nouvellement épanouis. Krishna, avec son front élégant et la ligne merveilleuse de son visage, ses yeux souriants et animés, et ses pendants d'oreilles qui se balancent, éclatait de félicité.

Facebook

VISITEURS

2160031

VISITEURS EN LIGNE

2160031





Visiteurs par pays