Apprenons à connaître l’Eternel
Page 72 sur 188

de tous les principes de la spiritualité : le simple abandon à sa Personne contient en soi l'observance de tous les principes de la spiritualité. Les textes védiques mentionnent vingt de ces principes et chacun d'entre eux se trouve décrit dans divers versets. Mais Sri Krishna fait preuve d'une telle bonté à l'égard des âmes déchues et conditionnées de cet âge qu'Il vient en Personne pour demander à tous de délaisser toute forme de religion pour ne s'abandonner qu'à Lui seul. Il est dit qu'en cet âge de Kali les trois quarts des principes religieux ne sont plus observés. Toutefois, par la miséricorde de Dieu, non seulement cette lacune de l’âge de kali ou âge de la discorde a-t-elle été entièrement comblée, mais la voie d'élévation spirituelle a été rendue facile par le simple fait d'offrir à Krishna son service d'amour absolu sous la forme du chant de ses Saints Noms :

Haré Krishna Haré Krishna Krishna Krishna Haré Haré/Haré Rama Haré Rama Rama Rama Haré Haré,

permet d'obtenir le plus haut fruit de la spiritualité, qui est d'être élevé jusqu'à Goloka Vrindavana, la plus haute planète du monde spirituel. On peut ainsi apprécier d'emblée les bienfaits qui découlent de l'avènement de Krishna; et qu'Il ait ainsi soulagé le fardeau qui pesait sur l'humanité n'a donc rien d'extraordinaire.

« Gloire à Toi, ô Sri Krishna. Tu es dans le cœur de chaque être en tant qu’Âme Suprême, et ainsi t'appelle-t-on Jananivasa ».

Le Seigneur Suprême vit dans le cœur de chacun par sa manifestation dite Âme Suprême. Mais Krishna n'en existe pas moins, sous une forme distincte, en tant que Dieu, la Personne Suprême. Les philosophes mayavadis, impersonnalistes, acceptent l'aspect omniprésent de l’Être Suprême, mais lorsque cet Être Suprême, le Seigneur Suprême, vient en ce monde, ils pensent qu'Il se trouve prisonnier du joug de la nature matérielle. Parce qu'Il apparut tel le fils de Devaki, les philosophes mayavadis, impersonnalistes, voient en Krishna un être ordinaire ayant pris naissance en ce monde matériel. Si Krishna est connu comme étant le fils de Devaki, Il est en réalité l'Âme Suprême, ou Dieu, la Personne Suprême et Omniprésente. Ses dévots prennent toutefois l'expression fils de Davaki dans un sens différent : pour eux, Krishna est en fait le Fils de Mère Yasoda. Bien qu'Il soit tout d'abord apparu comme le Fils de Devaki, Il fut aussitôt confié aux soins de Mère Yasoda, et c'est elle, avec Nanda Maharaja, qui put jouir de la félicité liée à ses Divertissements d'enfance. Vasudeva lui-même dut l'admettre : quand il rencontra Nanda Maharaja ainsi que Yasoda. à Kuruksetra, il dut reconnaître que Krishna et Balarama étaient en fait les Fils de Mère Yasoda et de Nanda Maharaja. Vasudeva et Devaki n'étaient donc que Leurs père et mère officiels, Leurs véritables parents étant Nanda et Yasoda.

Krishna, la Personne Suprême, aurait pu tuer tous les êtres démoniaques grâce à ses diverses énergies matérielles, mais Il voulait les tuer Lui-même pour ainsi leur accorder le salut. Krishna n'avait pas à venir au sein de l'univers matériel pour mettre

Facebook

VISITEURS

2160076

VISITEURS EN LIGNE

2160076





Visiteurs par pays