Les clés de la vérité tu donneras
Page 7 sur 94

L’attachement à la matière, engendre une passion contre nature. Le trouble nait. Soyez en
harmonie si vous êtes déréglés. Inspirez-vous des représentations de votre vraie nature.
Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende.

Ce sujet découle il va de soit du précédent. L’ETRE DE LUMIERE a très souvent mis en garde les
hommes sur les conséquences de leurs actes contre nature, c’est-à-dire basée sur le mal dont au
demeurant ils ignorent la quintessence et les effets néfastes qu’il engendre, de l’intérêt débordant
qu’ils accordent aux biens matériels, et à la recherche effrénée du pouvoir qui entraine
inévitablement le sujet, sur la voie de l’aveuglement, des honneurs pernicieux qu’il suscite, et
l’éloigne du chemin qui mène à la lumière.
L’homme ne sait toujours pas, ce que sont le bien et le mal, et surtout les effets bons ou mauvais
qu’ils induisent.
L’attachement au bien matériel, et bien entendu au corps humain au travers pour ce dernier des
plaisirs de la chair, provoquent d’une part un rétrécissement de l’espace et du champ d’action,
entraine l’aveuglement, renferme l’entité spirituelle que nous sommes dans un carcan, l’isole du
monde réel, l’empêche de raisonner avec objectivité et diminue ses facultés de compréhension,
d’accès au savoir, à la connaissance et bien entendu à la vérité.
L’homme subit alors une fragilisation et une altération de ses facultés morales, mentales, psychiques,
le rendant vulnérable et incapable de résister aux propos mensongers des fils de la perdition en
analysant correctement et avec discernement, ce qui est juste de ce qui ne l’est pas. Son inaptitude à
émettre un jugement sensé et cohérent, à prendre des décisions utiles, judicieuses et profitables est
patente. D’autre part cette situation, amène l’entité spirituelle en s’y confinant (dans le
matérialisme, à s’identifier à son enveloppe charnelle) à créer des masses négatives qui provoquent
chez elle une dépendance, la rendant esclave des effets produits, et entraine des besoins nuisibles
dont elle aura énormément de difficultés à s’en défaire, parmi lesquels :
L’envie, le désir, la convoitise.
Qui mènent inexorablement à l’ignorance, et à l’aveuglement.
L’homme devient alors dépendant de ces tares, et ne peut plus s’en défaire. Il est de ce fait amené à
commettre des actes incohérents, irraisonnés, monstrueux parmi lesquels nous trouvons :
Le racisme, l’asservissement, la spoliation, la haine, l’agressivité, la violence, l’indifférence, le
meurtre…
L’homme perd de ce fait tous repères, s’affaiblit moralement et mentalement, devient vulnérable et
accessible à la méchanceté. Il ne lui est plus possible de faire la différence entre le bien et le mal, le
juste et l’injuste, le vrai et le faux. Dès lors il devient faible, incapable de prendre une décision
sensée, introverti, et se laisse entrainé sur une voie glissante qui mène aux ténèbres.
La nature profonde de l’homme subit ainsi une modification due en très grande partie aux ondes et
masses négatives, qu’il a lui-même crée, et dont il endure les effets nuisibles et en devient de fait
même l’auteur, et qui par ses actes iniques, les met en œuvres.
L’ETRE DE LUMIERE ajoute :

Facebook

VISITEURS

1574583

VISITEURS EN LIGNE

1574583





Visiteurs par pays