Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 93 sur 527

Le Seigneur Suprême dit à cet effet : « A l'instant de la mort, l'âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu'elle est passée, dans le précédent, de l'enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse. Ce changement ne trouble pas qui a conscience de sa nature spirituelle ».

« Ce sont les pensées, les désirs et les souvenirs émis au moment de la mort, qui déterminent ce que sera votre prochaine existence ».

« Quiconque, à l'heure de la mort, quitte son corps en se souvenant de Moi seul, atteint aussitôt Mon royaume, n'en doute pas ».


Logos 27

Aller au tableau des logos


A elle seule, l'âme spirituelle éclaire de la conscience le corps tout entier. La conscience est la preuve concrète de la présence de l'âme dans le corps. La conscience est l'énergie majeure de l'âme.

C'est la conscience particulière d'une âme individuelle qui dirige ses actes. Le cerveau n'est qu'un instrument n'ayant aucun rapport avec l'intelligence réelle qui se trouve en l'âme. La conscience est le principe majeur, l'essence de l'âme spirituelle, l'énergie de l'âme, elle est l'âme elle même. L'âme est présente dans le cœur de l'être vivant, céleste, humain, animal et végétal, elle est la source de toutes les énergies qui soutiennent le corps. L'énergie de l'âme est répandue dans tout le corps, c'est là ce que l'on appelle la conscience.

La véritable intelligence est aussi un autre principe majeur de l'âme, car c'est en elle qu'elle se trouve et nulles parts ailleurs. L'intelligence réelle, le mental et la conscience sous leur forme pure sont inhérents à l'âme spirituelle distincte de Dieu. Ceci permet d'affirmer en toute certitude que le cerveau du corps matériel n'est pas le centre de l'intelligence, et que c'est la conscience de l'âme qui détermine l'intelligence de ses actes. Quel que soit le cerveau que nous ayons, notre vie sera couronnée de succès si nous détournons tout simplement notre conscience de la matière et l'orientons vers Krishna, Dieu, la Personne Suprême. La conscience est individuelle. Parce que la conscience reste propre à l'individu, elle demeure inchangée malgré la transformation du corps. Ainsi, la constitution physique n'a aucun rapport avec le développement de la conscience, qui suit les déplacements de l'âme à travers ses transmigrations (réincarnations).

Quiconque adopte la voie de la conscience de Krishna, Dieu, accède à la plus haute perfection de l'existence, et ce, quelle que soit la déchéance dans laquelle il a pu tomber. En d'autres termes, toute personne se trouvant dans la conscience de Krishna retournera à Dieu lorsqu'elle quittera son corps matériel.

Facebook

Visiteurs

1580632

Visiteurs en Ligne

1580632





Visiteurs par pays