Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 250 sur 527

voire une souris, sait qu'une telle théorie est un mensonge éhonté, inventé pour justifier la cruauté d'innocents animaux. Oui, les animaux ont bien une âme.


Logos 294

Aller au tableau des logos


Krishna, Dieu, la Personne Suprême, le Seigneur Souverain étant l'Absolu, rien ni personne n'est séparé de Lui. Rien n'existe que Lui, et hors de Lui il n'y a rien.

Le Seigneur dit : « Il n'y a vraiment rien qui existe en dehors de Moi, c'est ce que vous devez clairement comprendre ».

Chaque être, chaque chose, est une manifestation de son énergie, de sorte qu'Il est partout présent à travers ses énergies, lesquelles ne sont pas différentes de Lui. De même que se rapporte au soleil chaque centimètre cube de lumière solaire et chaque molécule de ses rayons, le Seigneur est partout présent grâce à ses différentes énergies. C'est Lui l'Esprit Saint, l'Âme Suprême, présent en chaque être en tant que guide suprême et témoin, ce qui indique en fait qu'Il agit déjà comme le conseiller de tous les êtres.

Quoi qu'Il fasse, Il n'abandonne jamais sa position suprême, absolue ou illimitée.
Le Seigneur Suprême désire toujours la compagnie de ses purs dévots (ou dévotes), et pour ceux d'entre eux qui vivent sur Terre, pour eux seulement, pour les inspirer, Il descend ici-bas. Quand Il apparaît ainsi, c'est de sa propre volonté, sans y être contraint par les lois de la nature matérielle. Il est le Tout-puissant, jamais assujetti aux lois de la nature matérielle.


Logos 295

Aller au tableau des logos


En général, la mort signifie la sortie de son corps devenu inutilisable et l'entrée dans une période d'inconscience qui dure neuf mois au sein d'un nouveau corps dans le ventre d'une nouvelle mère.

En vérité, dès la mort survenue, la réincarnation est quasi immédiate et le transfère dans le ventre d'une nouvelle mère est effectué par les agents de Dieu. L'âme, dès la sortie du corps précédent est plongée dans l'inconscience, afin de lui éviter les souffrances dues à la position inconfortable de son nouveau corps dans le ventre de sa nouvelle mère ainsi qu'à la forme de ce dernier, s'il diffère du précédent. Voilà pourquoi nous oublions tout de notre vie précédente.

En effet, l'être individuel distinct de Dieu se trouve alors introduit, par la semence du père, dans le sein d'une nouvelle mère, et commence à développer, nourri par elle, un nouveau corps en fonction de ses désirs et de ses actes passés. Tels sont les

Facebook

Visiteurs

1578358

Visiteurs en Ligne

1578358





Visiteurs par pays