Dieu, révélation de l'initié de la voie 13
Page 6 sur 93

Si nous nous référons aux livres sacrés, données que je partage totalement, Dieu dès le début,
dans le jardin d’EDEN, puis lors de l’installation du couple ADAM et EVE sur terre, a été en
contact permanent avec ces derniers, marquant ainsi l’intérêt qu’il portait au genre humain.
Or, cette fréquence avait pour but essentiel de les aider à corriger leurs erreurs, commises
précédemment, mais aussi de mieux évoluer dans leur nouvel environnement, et à pénétrer de
nouvelles données. Dieu espérait ainsi que nos premiers parents auraient conscience des
véritables raisons de leur expulsion du jardin d’EDEN, et que de ce fait, ils parviendraient à
rejeter le mal sous toutes ses formes ; et principalement, qu’ils ne répondraient plus aux
sollicitations de Satan.
Ayant désormais des enfants, ils avaient une nouvelle responsabilité d’importance capitale,
consistant à transmettre à leur progéniture les données réelles, justes, saines, concernant
l’existence de Dieu. Des entités célestes, des univers spirituels et un enseignement visant à les
aider à se libérer du mal, de résister à l’être immonde, source de malheur, qui déteste l’homme
binaire où ils sont emprisonnés, et duquel ils doivent par leurs comportements, leurs actes, se
libérer.
Si dès le début le contact était plus aisé entre Dieu et ADAM et EVE, c’est parce que ces
derniers avaient conscience de leur réalité d’entité spirituelle, ayant encore en mémoire le
séjour frais de leur précédente résidence dans l’univers spirituel. Dieu s’adressait à eux en tant
qu’ETRE SPIRITUEL, et ne l’a jamais fait autrement. Cette approche s’est poursuivie avec
les proches descendants de nos premiers parents et c’est peu à peu estompé du fait de la non
transmission de l’enseignement de la vérité dans la chaîne de la descendance du premier
couple terrestre.
C’est ainsi que petit à petit, les premiers habitants de la terre, descendants d’ADAM et EVE,
se répandant sur toute la surface de la terre, ont perdu tous repères, toutes réalités, errant sans
but, la vérité ayant complètement disparue de la conscience collective, de leur mémoire, le
contact avec Dieu était dès lors interrompu, et cette absence de transmission des données liées
à la vérité, à la réalité a perduré au fil du temps. Les hommes grandissant et évoluant dans une
totale ignorance des données célestes.
L’homme a de ce fait continué à évoluer dans un environnement vide de toutes réalités, dans
une totale absence de savoir, où les bases de la connaissance étaient tout simplement
inexistantes.  les données concernant non seulement la réalité sur la création de notre univers,
et les différents univers célestes, mais aussi de l’existence de Dieu, et à fortiori de celles des
entités célestes, de l’enseignement portant sur la raison d’être de sa présence sur terre,  du but
qui lui a été fixé, eu égard à son évolution spirituelle. Dès lors, sa réalité s’est fixée sur sa
propre existence, l’a liant à son environnement, son espace, sa planète, son univers, qu’il croit
désormais unique.
Si l’on se réfère au Darwinisme, se rapportant à la lente évolution des espèces, force est de
constater que sur ce plan il n’a pas tort. Le corps de l’homme, depuis l’origine de sa présence
sur terre à nos jours, a bien subi une lente évolution. Ceci ajouté à l’absence de données liées
au savoir, à la science, à la technologie, l’on confiné dans l’ignorance, l’obligeant à tout
recommencer, reprenant tel un enfant, un enseignement axé sur des découvertes basées sur
rien.
Dès lors, l’évolution de l’homme a eu pour socle du savoir, outre une lente découverte des
gestes et des effets sur l’environnement, les minéraux, les végétaux, ses semblables, de la
pensée, mais la spéculation, les hypothèses, ont peu à peu laissé la place à des certitudes qui
perdurent de nos jours. Ajouté à toute cette chaîne, une perte totale de souvenir de sa propre
réalité d’entité spirituelle, puisqu’il a fini par s’identifier à son corps, se coupant ainsi du
réseau spirituel et surtout de la connaissance céleste. Il s’est de fait enfermé dans le
matérialisme, demeurant prisonnier de cet univers-matériel-binaire, qui se trouve lui-même

Facebook

VISITEURS

1328823

VISITEURS EN LIGNE

1328823





Visiteurs par pays