Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 86 sur 527

Krishna l'explique clairement : « La nature matérielle agit sous Ma direction et engendre ainsi tous les êtres, mobiles et immobiles. Sache que toutes espèces vivantes procèdent du sein de la nature matérielle, et que J'en suis le père, qui donne la semence. »


Logos 19

Aller au tableau des logos


Le cosmos matériel, qui renferme d'innombrables galaxies, est une création merveilleuse

Le cosmos matériel manifesté est une création merveilleuse due à l'interaction des trois gunas, les trois attributs et modes d'influence de la nature matérielle ; la vertu, la passion et l'ignorance, l'énergie externe du Seigneur Suprême.

Seul celui qui a transcendé les chaînes de la naissance et de la mort, ou qui a retrouvé son identité éternelle, celle d'âme spirituelle éternelle, ne subit plus l'influence de l'énergie d'illusion, qui l'oblige à accepter comme unique réalité la manifestation matérielle cosmique, simple reflet dénaturé de la réalité spirituelle, car il a conscience de son identité spirituelle. Seuls les êtres de moindre intelligence tiennent pour réel ce reflet dénaturé du monde spirituel qu'est ce cosmos matériel. Ceux qui subissent l'influence de l'énergie externe perçoivent sa manifestation comme une réalité concrète, tandis que ceux qui ont atteint un certain niveau de réalisation spirituelle savent qu'elle est illusoire. En fait, la réalité se trouve autre part, dans le monde spirituel.

Les avantages matériels peuvent parfois nuire à une personne engagée sur la voie spirituelle, sur la voie de la conscience de Krishna, Dieu. Le dénuement favorise le progrès dans la conscience de Dieu. Néanmoins, celui qui a conscience de la relation éternelle qui l'unit à Dieu, la Personne Suprême, peut utiliser son érudition, sa beauté et sa noble naissance pour le service du Seigneur, car ces attributs matériels deviennent alors louables. En d'autres termes, à moins que l'être spirituel incarné ne soit conscient de Krishna, Dieu, ses possessions matérielles n'ont aucune valeur réelle, elles se résument en quelque sorte à un zéro. Mais si l'on relie ce zéro au Un Suprême, de zéro il devient dix. Séparé du Un Suprême, notre zéro a toujours une valeur nulle et ce, même si l'on y ajoute cent autres zéros. Encore une fois, à moins que les atouts matériels ne soient utilisés dans la conscience de Dieu, ils peuvent se révéler néfastes et avilir celui qui les possède.

Facebook

Visiteurs

1580844

Visiteurs en Ligne

1580844





Visiteurs par pays