Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 501 sur 527

Logos 457

Aller au tableau des logos


Ne légalisons, ne recommandons, n'ordonnons, n'encourageons et ne pratiquons jamais l'euthanasie, JAMAIS.

L'euthanasie qui est un meurtre, équivaut selon les cas, à un suicide assisté.

C'est l'ignorance des données relatives à la vérité existentielle, qui conduit les êtres humains à parler avec légèreté et inconscience d'euthanasie, du fait qu'ils ignorent tout de l'après mort.

Dieu n'a-t-Il pas ordonné ; Tu ne tueras pas et tu ne feras de mal à personne ?

La vie est un don de Dieu, et Il est le seul Être Divin Suprême, Maître de la vie et de la mort. Lui seul la donne, et Lui seul la reprend. Dieu seul décide du moment précis de notre mort. En vérité, notre mort est déjà programmée à l'instant de notre naissance. Voilà pourquoi nous n'avons aucun droit de vie ou de mort sur qui que ce soit, les êtres humains, les animaux et les végétaux, même pour ce qui nous concerne personnellement.

Krishna, Dieu, la Personne Suprême dit : La mort est certaine pour ceux qui naissent, et certaine la naissance pour ceux qui meurt.

Parce que les êtres humains ont oublié Dieu, ils se croient les maîtres du monde. Dieu seul est le créateur de tout ce qui Est, car tout émane de Lui, de même lui seul dirige le monde. Rien ne peut se produire sans qu'Il n'ait donné sa sanction ou son consentement. Du fait qu'Il soit le créateur de Tout ce qui Est, il en est aussi l'unique propriétaire et l'unique bénéficiaire des fruits des actes des êtres vivants. Nous n'avons donc aucun droit sur ce qui ne nous appartient pas. Que dire alors de la vie d'un être humain, d'un animal ou d'un végétal.

Aussi, comment pouvons-nous nous permettre de décider d'ôter la vie à un être humain, quelle qu'en soit la raison ?

Il n'y a aucune justification à ôter la vie à qui que ce soit.

En vérité, au moment de notre naissance, l'heure de notre mort est déjà fixée, et si nous interrompons la vie d'une personne, nous agissons contre la volonté de Krishna, Dieu, la Personne Suprême et Souveraine. Il est préférable de ne pas intervenir malgré la situation, aussi pénible et douloureuse soit-elle, car la personne subit en réalité les conséquences des actes coupables qu'elle a commis dans sa vie antérieure. Dieu s'en occupera le temps venu.

En vérité, la mort n'est que l'anéantissement du corps matériel. Aussitôt que le corps cesse de fonctionner, l'âme revêt un autre corps déterminé par les actes commis lors de son existence passée, suivit de leurs conséquences. En réalité, c'est en fait la

Facebook

Visiteurs

1580826

Visiteurs en Ligne

1580826





Visiteurs par pays