Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 500 sur 527

Krishna demeure, tous, sans distinction, s'absorbent dans le service d'amour et de dévotion offert au Seigneur.

En vérité, bénéficier du savoir dans sa plénitude, c'est connaître Krishna en tant que Dieu, la Personne Suprême. Le Seigneur nous enseigne que dans la radiance qui compose « l'atmosphère spirituelle » du monde spirituel, il n'est aucun besoin de la lumière du soleil, de la lune ou de la force électrique pour voir, car là, toutes les planètes produisent elles-mêmes leur lumière et sont éternelles.

Le monde spirituel, baignant dans cette radiance qui émane du corps spirituel sublime de Krishna et qui s'étend à l'infini enveloppant même le Seigneur Lui-même, n'est ni créé ni annihilé, car il est éternel. Au-delà de l'univers matériel se trouve un univers éternel, spirituel, où tout existe pour l'éternité.

Les âmes conditionnées par la matière ne peuvent avoir connaissance du monde spirituel que par de grands sages établis au-delà de l'influence des trois attributs et modes d'influence de la nature matérielle ; la vertu, la passion et l'ignorance. A moins d'être établi fermement au niveau absolu, connaître la nature de ce monde spirituel est relativement impossible.

Voilà pourquoi le Seigneur recommande d'adopter le service d'amour et de dévotion offert à sa Personne et de se garder vingt-quatre heures par jour absorbé dans la conscience de Krishna ou conscience de Dieu, qui élève celles et ceux qui s'y adonnent au-delà de l'influence des attributs de la nature matérielle. L'être humain établi dans la conscience de Krishna peut sans difficulté connaître la nature du monde spirituel et des planètes spirituelles.

Les habitants de Vrindavana, région spiritualisé par la présence de Krishna lors de son séjour en Inde il y a 5 000 ans, plongés constamment dans cette conscience de Krishna, purent connaître sans aucun mal la nature spirituelle et absolue des planètes spirituelles.

Ainsi, Krishna conduit tous les pâtres, avec à leur tête le roi Nanda Maharaja, au lac où plus tard Il devait leur révéler le système planétaire spirituel. Là, sans tarder, ils se baignèrent, et, à la faveur de ce bain, qui joua le rôle de purificateur de leur être, chacun put voir la véritable nature des planètes spirituelles. Une fois imprégnés de cette vision, tous les hommes se sentirent envahis d'une félicité merveilleuse, et la première chose qu'ils virent sortant de l'eau, ce fut Krishna, adoré avec de très belles prières choisies.

Pour en savoir plus, lisez le livre Le monde spirituel.

Facebook

Visiteurs

1672818

Visiteurs en Ligne

1672818





Visiteurs par pays