Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 304 sur 527

Parce qu'elle a retrouvé son identité réelle, l'âme parfaitement réalisée n'a pas conscience de la façon dont le corps matériel se déplace ou agit, pas plus qu'un homme enivré n'a vraiment conscience d'être vêtu ou non. Le Seigneur Souverain en personne se charge désormais du corps ainsi que des sens d'un spiritualiste libéré, de sorte que ses fonctions sont maintenues jusqu'à ce que son destin soit accompli. Le saint libéré, qui s'est éveillé à sa position naturelle et éternelle et se trouve ainsi établi en samadhi (l'extase spirituelle, la félicité spirituelle, la méditation constante sur le Seigneur Krishna), le plus haut niveau de perfection du yoga, ne voit plus les produits de son corps matériel comme siens. Il tient dès lors les activités de ce corps pour autant de manifestations d'un songe. Par affection profonde pour la famille et la richesse, on verra un fils ou de l'argent comme sien, et par affection pour le corps matériel, on considérera celui-ci de la même façon. Mais en vérité, de même que l'on peut comprendre que famille et richesses sont différentes de soi, l'être libéré se sait différent de son corps. Le feu lui-même se distingue des flammes, des étincelles et de la fumée, même si tous ces éléments restent intimement liés du fait qu'ils sont issus du même bois embrasé.

Le Seigneur Souverain, connu sous le nom de Param Brahman (la Personne Suprême), est l'observateur réel, et Il se distingue de l'âme individuelle, qui est unie aux sens, aux cinq éléments et à la conscience.

Le spiritualiste doit voir en toute manifestation une âme unique, car tout ce qui existe procède des différentes énergies de l'Être Suprême. Ainsi le sage doit voir tous les êtres d'un œil égal, sans distinction aucune. Telle est la réalisation de l'Âme Suprême. Tout comme le feu se manifeste dans différentes sortes de bois, l'âme purement spirituelle, sous différentes conditions créées par les gunas (les trois attributs ou modes d'influence de la nature matérielle ; vertu, passion ignorance), se manifeste dans divers corps.

Ainsi le spiritualiste peut-il devenir une âme réalisée après avoir vaincu l'insurmontable sortilège de maya (L'énergie d'illusion) qui se présente à la fois comme la cause et l'effet de la manifestation matérielle et qui s'avère dès lors fort difficile à comprendre.


Logos 350

Aller au tableau des logos


Dieu nous enseigne comment venir vers Lui et entrer dans son royaume.

Je vais maintenant t'instruire de la voie du salut, qui requiert la continence, car la pratique de l'union et de la communion avec Dieu consiste à se détacher de toute activité des sens. C'est en fermant les portes des sens, en gardant le mental fixé sur le cœur et en maintenant l'air vital eu sommet de la tête, que l'on s'y établit.

Facebook

Visiteurs

1578222

Visiteurs en Ligne

1578222





Visiteurs par pays