Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 205 sur 527

exempte de tout karma. Agir dans la conscience de Dieu revient à accomplir des sacrifices. L'homme doit sacrifier son temps et son argent pour la satisfaction de l'Être Suprême. Il convient d'offrir l'action en sacrifice à Dieu, de peur qu'elle n'enchaîne son auteur au monde matériel. L'action accomplie en tant que service de dévotion ne préserve pas seulement l'intéressé des réactions du karma ; elle l'élève progressivement au service d'amour spirituel offert au Seigneur, ce qui est la clé permettant d'accéder au royaume de Dieu.


Logos 217

Aller au tableau des logos


Il est écrit : « Tant que le corps éthéré, composé du mental, de l'intelligence et du faux ego, enveloppe l'âme spirituelle, celle-ci reste enchaînée aux suites de ses actes intéressés. De ce fait, l'âme spirituelle se trouve reliée à l'énergie matérielle et doit ainsi subir les souffrances et les déboires inhérents à la condition matérielle, cela, vie après vie ».

L'entité spirituelle, l'âme spirituelle est emprisonnée dans le corps éthéré, composé du mental, de l'intelligence et du faux ego. C'est pourquoi à l'heure de la mort, la disposition du mental est la cause de son prochain corps. A l'instant de la mort, la condition mentale de l'être vivant détermine le prochain corps dans lequel il sera acheminé. S'il résiste aux incitations du mental en l'absorbant dans le service d'amour du Seigneur, ce même mental ne pourra le dégrader. L'âme individuelle est sujette aux lois de l'action intéressée.

Par suite, le devoir de tout être humain consiste à fixer constamment son mental sur le Seigneur. Lorsque le mental est ainsi orienté vers Dieu, l'intelligence se purifie ; elle reçoit alors son inspiration de l'Esprit Saint. C'est ainsi que l'être vivant progresse en se libérant peu à peu de l'enchaînement à la matière.


Logos 218

Aller au tableau des logos


En vérité, c'est l'Âme Suprême appelée aussi Esprit Saint qui dirige tout, en collaboration avec l'âme individuelle (Nous). Cette Âme Suprême, dirigeant les activités du corps, diffère de celui-ci comme du souffle qui l'anime.

Le Seigneur Suprême dit : « Je Me tiens dans le cœur de chaque être, et de Moi viennent le souvenir, le savoir et l'oubli. »

Bien que l'âme soit présente dans chaque corps matériel, elle n'est pas vraiment la personne la plus importante qui agisse par l'intermédiaire des sens, du mental, etc. L'âme individuelle ne peut agir qu'en collaboration avec l'Ame Suprême, car c'est celle-ci qui lui donne des directives en vue d'agir ou non. Nul ne peut agir sans

Facebook

Visiteurs

1574447

Visiteurs en Ligne

1574447





Visiteurs par pays