Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 105 sur 527

Logos 48

Aller au tableau des logos


Dans les saintes écritures originelles, le véritable évangile, le Seigneur précise :

« Je suis à la source de l'Être Spirituel Suprême Impersonnel, qui, impérissable, immortel, éternel, constitue le principe même du bonheur suprême. »

L'Être Spirituel Suprême Impersonnel, l'Âme Suprême appelée aussi l'Esprit Saint et l'Eternel, la Personne Suprême dans sa forme primordiale originelle sont les trois aspects de la Vérité Absolue, qui n'est autre que Dieu, Krishna.
L'Être Spirituel Suprême Impersonnel est l'éblouissante radiance qui émane du corps du Seigneur Krishna, est le seul aspect de Dieu que connaissent les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans. Il constitue l'aspect connu des croyants, et le plus facilement accessible des vertueux qui ne croient qu'à la forme impersonnelle de Dieu, c'est-à-dire d'un Dieu sans forme.

Lorsqu'il progresse, le croyant prend conscience du second aspect de la Vérité Absolue, l'Âme Suprême, l'Esprit Saint, forme du Seigneur présente en chaque atome et dans le cœur de tous les êtres. C'est sous cette forme que le Seigneur maintient l'univers matériel entier. Finalement, il réalise l'aspect ultime de la Vérité Absolue, l'Eternel Suprême, le Seigneur dans sa forme personnelle et originelle, la source de l'Être Spirituel Suprême Impersonnel et de l'Esprit Saint omniprésent. La radiance qui émane de son corps sublime le voile.

Seuls ses purs dévots et ses pures dévotes peuvent le voir tel qu'il est réellement. Son corps spirituel pur a une forme humaine, tout de connaissance, de félicité et d'éternité.


Logos 49

Aller au tableau des logos


Celui qui n'a pas tout à fait abandonné la vie matérielle doit nécessairement revoir les actions coupables de son existence, et la mort le surprenant l'esprit plein de ces pensées, il sera contraint de reprendre un corps en ce monde.

Le mental emporte avec lui les tendances de l'être qui va mourir, si bien que l'état d'esprit au moment même de la mort détermine les conditions dans lesquelles on renaîtra. Contrairement à l'animal, dont les facultés mentales sont peu étendues, l'homme sur le point de mourir se souvient, comme dans un rêve, de tout ce qu'il a fait durant sa vie. Ces souvenirs éveillent en lui d'innombrables désirs matériels qui l'empêchent de retrouver sa forme spirituelle originelle et d'ainsi retourner dans sa première demeure, le monde spirituel.

Facebook

Visiteurs

1578377

Visiteurs en Ligne

1578377





Visiteurs par pays