Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 421 sur 527

Une fois l'âme parvenue à la forme humaine, c'est-à-dire incarnée dans la forme humaine, elle est sensée devenir saine d'esprit et capable de suivre les principes qui lui sont donnés pour s'élever à la position la plus haute. Mais qu'elle néglige leur observance et elle se retrouvera dégradée.

Toutefois, si, même en suivant ces règles et principes moraux elle ne parvient pas, en dernier lieu, à connaître le Seigneur Suprême, toute la connaissance qu'elle aura pu acquérir se trouvera frappée de vanité.

Il lui faut donc s'élever graduellement au niveau de la conscience de Krishna, du service d'amour et de dévotion qu'elle Lui offre, et là seulement, elle pourra atteindre la plus haute perfection.

En vérité, la forme humaine a pour but la purification de l'existence, et ceux qui refusent d'en observer les règles et les principes ne peuvent ni se purifier, ni trouver le véritable bonheur.

Le Seigneur dit : Ce qu'est ton devoir et ce qu'il n'est pas, sache donc le déterminer à la lumière des principes que donnent les écritures. Connaissant ces lois, agis de manière à graduellement t'élever.


Logos 432

Aller au tableau des logos


Les lois divines régissent le cosmos entier, et ont ainsi autorités sur toutes les planètes de toutes les galaxies de l'univers matériel.

En vérité, l'entière manifestation cosmique à été créée à une date immémoriale avec pour socle les lois divines, afin que l'ordre, la cohésion et l'harmonie y règnent.

Aujourd'hui, de nombreux hommes politiques et chefs d'état élèvent la voix pour dire leur rejet des lois divines. Telle est leur ignorance des données relatives à la vérité. Non seulement ils n'acceptent pas les lois divines comme étant légitimes, mais ils ajoutent qu'elles ne doivent en aucun cas remplacer les lois humaines, qui seules doivent être observées et appliquées. Les lois humaines sont d'imparfaites imitations des préceptes et commandements divins. Non seulement certains décideurs permettent aux citoyens d'enfreindre les lois divines, mais leur enjoint strictement d'obéir aux siennes sous peine de sanctions. Or le peuple souffre davantage s'il néglige les lois divines et n'observe que les lois humaines. Imparfait par nature, sous quelque forme de conditionnement matériel qu'il se trouve, l'homme, même le plus évolué, ne peut créer qu'une législation imparfaite.

Les lois divines ne comportent aucune imperfection. Si les êtres humains en sont instruits, quel besoin ont-ils d'une législation et donc de lois humaines qui doivent constamment être modifiées, révisées ou améliorées, mais non celles de Dieu, car issues de l'Être Suprême qui possède la perfection suprême et absolue.

Facebook

Visiteurs

1578374

Visiteurs en Ligne

1578374





Visiteurs par pays