Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 244 sur 527

source même des difficultés qu'il rencontre, dans le plaisir comme dans la souffrance. Cette vision spirituelle de l'être permet, lorsqu'on la développe, de se détacher des activités du corps, et celui qui la possède voit les choses dans leur juste relief.


Logos 283

Aller au tableau des logos


L'âme est toute de bonté à l'origine. Lorsqu'on accède au plan de l'âme, tout n'est que bonté. Tous les êtres font partie intégrante de Dieu, l'Infiniment Bon. Faisant partie de Dieu, nous sommes également purs, car nous sommes des âmes spirituelles.

Les impuretés s'acquièrent par la souillure de l'univers matériel du fait de notre incarnation et de notre conditionnement par la matière et notre corps matériel. Parce que les trois gunas, les trois attributs et modes d'influence de la nature matérielle, la vertu, la passion et l'ignorance, influent l'âme, elle souffre. Elle doit être soulagée de toute souffrance. D'un point de vue matériel, on peut être un sage érudit souillé par la vertu ou un ouvrier souillé par la passion ou l'ignorance. Mais d'un point de vue spirituel, tous deux sont contaminés par la Nature matérielle. D'où leur souffrance. Tant que ces influences matérielles nous touchent, nous sommes tous logés à la même enseigne.


Logos 284

Aller au tableau des logos


L'Eternel Suprême dit : « Il atteindra la libération, celui qui comprend ainsi la nature matérielle, et ce que sont l'être vivant et l'interaction des trois gunas (la vertu, la passion et l'ignorance). Quelle que soit sa condition présente, jamais plus il ne renaîtra en ce monde ».

Une claire vision de la nature matérielle, de l'Âme Suprême, de l'être individuel distinct de Dieu et des rapports qui existent entre eux, rend apte à atteindre la libération et le monde spirituel, d'où l'on n'a pas à revenir en l'univers matériel. Tel est le fruit du savoir. Son but est de voir distinctement que, par quelque accident, nous sommes tombés au niveau de l'existence matérielle. A la suite d'efforts personnels et au contact des saintes écritures, de saints hommes ainsi que d'un maître spirituel authentique serviteur de Dieu, faisant tous autorités en la matière, nous devons connaître notre position, puis, éclairés par la Parole Divine telle que donnée par Dieu en personne, revenir à la conscience spirituelle, la conscience de Dieu. Ainsi serons-nous assurés de ne jamais retourner à l'existence matérielle, mais d'être transportés dans le monde spirituel, pour y goûter une vie éternelle de connaissance et de félicité. Aussi longtemps que l'âme individuelle distincte de Dieu agit sous l'influence des désignations ou pulsions corporelles, elle n'est pas libre.

Facebook

Visiteurs

1578490

Visiteurs en Ligne

1578490





Visiteurs par pays