Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 222 sur 527

L'équanimité est un signe de réalisation spirituelle, et ceux qui l'acquièrent triomphent des conditions de la matière, (plus particulièrement de la naissance et de la mort). Tant que l'homme s'identifie à son corps, il doit en subir le conditionnement ; mais dès qu'il développe l'équanimité, cette égalité d'âme venant de la réalisation de son identité spirituelle, il se libère de l'asservissement à la matière, et peut donc, au moment de la mort, entrer aussitôt dans le monde spirituel, sans jamais plus avoir à renaître dans l'univers matériel.

Le Seigneur n'est pas sujet à l'attirance, ni au dégoût ; Il est sans faiblesse. De même, l'être distinct, lorsqu'il se libère de la dualité attraction-répulsion, devient lui aussi sans faiblesse, se qualifiant ainsi pour entrer dans le monde spirituel. Il doit être en fait vu comme déjà libéré.


Logos 246

Aller au tableau des logos


Tous les membres d'une communauté, de la société humaine, ainsi que dans le royaume animal, chaque vache, chien, chèvre, lion, fourmi, etc., a un rôle à jouer. Chacun se doit d'œuvrer en accord avec les autres, pour le bénéfice de l'humanité tout entière, laquelle n'inclut pas seulement les êtres mobiles mais aussi les êtres immobiles, les végétaux, les montagnes, les collines, la terre.

L'homme qui se trouve au sommet des êtres vivants sur terre, à reçu de Dieu l'ordre de veiller au bien-être de ses semblables, des animaux, des végétaux, mais aussi des montagnes, collines et de la terre entière. Tous les êtres vivants, humains, animaux et végétaux inter agissent et remplissent un rôle utile aux autres. Les paroles de Dieu nous apprennent ainsi que tous les animaux, bien que sans grande importance, ne doivent pas être négligés mais protégés, car ils suivent eux aussi la voie de l'évolution spirituelle. Chaque être a son importance, certains toutefois se trouvent au premier chef responsables du progrès de la société humaine, d'autres de façon plus indirecte. Quand règne la conscience de Dieu, chacun trouve ce qui sera pour lui le plus haut bienfait.

Voilà pourquoi Dieu nous ordonne de ne faire de mal à personne, humains, animaux (rampants, volants, terrestres, aquatiques, etc.), tous les végétaux et la terre entière.


Logos 247

Aller au tableau des logos


L'Eternel Suprême dit : « L'amour absolu que l'on porte à Ma Personne ne dépend d'aucun des liens corporels. Quiconque absorbe toujours en Moi son mental viendra bientôt à Moi, en Ma compagnie éternelle ».

Facebook

Visiteurs

1578198

Visiteurs en Ligne

1578198





Visiteurs par pays